LIVRAISON À 3€ EN FRANCE MÉTROPOLITAINE • OFFERTE DÈS LA DEUXIÈME PAIRE • EXPEDITION 1 à 2 JOURS OUVRÉS

Les messages cachés des oeuvres d'art

Publié par Atelier St Eustache le

La 17ème nuit des musées aura bien lieu cette année. Elle aura lieu le 3 juillet.
Et pour rendre hommage à ce bel évènement, nous avons décidé de vous parler de certaines oeuvres majeures de l'histoire de l'art. Car bon nombre d'entre elles comportent des messages cachés, évoqués dans des dizaines de théories d'histoire mystérieuses. 
Il semble en effet que Michel-Ange, Vincent Van Gogh
et bien d'autres étaient encore plus géniaux que nous le pensions !

 

Michel ange et la Chapelle Sixtine

 

Les chefs-d’œuvre de la peinture: la chappelle Sixitine par Michel Ange.

 

Une sorte de secret presque scientifique se cache dans l'une des peintures les plus célèbres
de tous les temps. En effet, sur le plafond de la chapelle Sixtine, peinte par Michel Ange,
nous pouvons observer Dieu donner une étincelle de vie à Adam. Une théorie nous apprend que le manteau rouge qui se déploie derrière Dieu et les anges auraient la forme d'un cerveau humain. Les chercheurs sont même parvenus à distinguer certaines parties du cerveau comme l'artère vertébrale, représentée par l'ange sous Dieu et son foulard vert. Il y a bien entendu
des raison multiples à ces théories. La plus populaire suggère que Michel-Ange a peint
le cerveau en guise de protestation face au rejet de la science par l'église.
Un message à visée protestataire déjà à l'époque !


Mais ce n'est pas tout

 

Les chefs-d’œuvre de la peinture: la chappelle Sixitine.

 

On peut également repérer un ange plutôt grossier sur le plafond de la chapelle. Le pape 
qui a commandé cette œuvre, Jules II, était très peu apprécié, y compris par Michel-Ange. 
C'est pourquoi ce dernier a décidé de s’en prendre subtilement à ce mécène en peignant
un ange faisant un geste très ancien de la main, appelé « faire la figue » (Far la ficca en italien), dans sa direction. Chez nous, on pourrait comparer ça à un doigt d’honneur.



L’homme dans le miroir

 

Les chefs-d’œuvre de la peinture: les époux Arnolfini.

 

Jan van Eyck, célèbre peintre du XVe siècle, a eu la merveilleuse idée de se glisser subtilement dans son célèbre portrait des Époux Arnolfini. Un acte d'autopromotion très peu discret mais ingénieux. Il ajoute également une phrase sur le mur situé derrière les personnages :
« Jan van Eyck était ici en 1434 ». Si vous regardez de près le miroir sur le mur, vous pourrez repérer deux personnes qui semblent se tenir à peu près là où se trouveraient
des « spectateurs » de cette scène.
On admet généralement que van Eyck est celui avec la main levée.


Botticelli, un jardinier hors pair

Les chefs-d’œuvre de la peinture: Naissance de Vénus.

Derrière le tableau Primavera, Botticelli nous a caché l'une de ses passions favorites : 
la botanique. Les chercheurs ont en effet retrouvé jusqu’à 500 espèces de plantes différentes, toutes peintes avec suffisamment de précision scientifique pour pouvoir être identifiées.
Un message subtil une fois encore mais qui résulte d'une recherche de sens impressionnante de la part de l'artiste.


La mort rôde dans la pièce

Les chefs-d’œuvre de la peinture: Les Ambassadeurs.

Parviendrez-vous à trouver le crâne dissimulé par Hans Holbein le Jeune dans ce célèbre tableau, Les Ambassadeurs? Il est en fait assez grand. Vous ne le trouvez pas ? Voyez cette tache diagonale beige et noire au bas du tableau. Elle devient un crâne si vous regardez
le tableau de la bonne façon. Regardez, en bas à droite ou à gauche de l’image, et vous verrez
le crâne se détacher nettement. Du génie une fois encore.

 

Une épaule dénudée ? Cachez-moi cela !

Madame X (John Singer Sargent) — Wikipédia

Cette femme devant vous, vêtue d’une belle robe de satin noir, immortalisée sous le nom de Madame X, est en réalité Virginie Amélie Avegno Gautreau, une mondaine parisienne.
Jon Singer Sargent, peintre du XIXe siècle, avait décidé d’en faire le portrait dans l’espoir de pouvoir un jour, se faire connaître. Un tableau qui lui a effectivement apporté beaucoup
de renommée
… Mais pas comme il l'aurait souhaité. Le tableau original représentait Madame Gautreau dans une robe à la bretelle tombante. Ce qui à l'époque était totalement scandaleux, irrespectueux... L'artiste a donc tenté de repeindre cette bretelle. Après s'être résolu à quitter
la capitale, Sargent parvient finalement à vendre sa toile
au Metropolitan Museum of Art de New York.
Une belle fin pour ce tableau qui a fait couler beaucoup d'encre.

Derrière chaque création se cache donc souvent un message, une manière de faire passer son opinion sur des sujets importants de la société. Ou encore une manière de transmettre une ambiance, une atmosphère spécifique.
 

À l'Atelier St Eustache, nous sommes toujours en quête de sens concernant chacun
des modèles de nos collections. Et l'un d'entre eux, la Tokyo Prune, modèle arty,
a spécialement été réalisé dans le but de correspondre aux femmes qui aiment se démarquer grâce à des accessoires originaux et esthétiques. Le message caché derrière cette chaussettes est qu'elle rassemble parfaitement chacun des motifs présents
sur les autres modèles des autres collections. Entre points, lignes et courbes,
cette chaussette est un patchwork harmonieux et élégant, idéal pour les femmes
qui aiment la singularité.

← Article précédent



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés