Livraison à 3€ en france métropolitaine • offerte dès la deuxième paire • Expédition 2 à 3 jours ouvrés

Les dessins de création des chaussettes 🖍

Publié par le

Bienvenue dans l’article créatif de cette semaine !

Aujourd’hui nous avons choisi de vous en raconter encore plus sur la création de nos chaussettes préférées.

Comme vous le savez, elles sont imaginées en France, tout vient du cerveau de Violette ! Et c’est précisément sur ce point que nous voulons insister aujourd’hui. Les chaussettes sont un drôle d’accessoire et qu’en plus, nous portons à nos pieds. Mais croyez-le ou non, il en faut de l’imagination pour en créer.

Alors que ce passe-t-il dans la tête de Violette quand l’idée d’un nouveau dessin survient ?

Elle puise d’abord son inspiration dans les bâtiments à l’architecture unique ou bien les quartiers qu’elle visite au cours de ses voyages. Si vous souhaitez en savoir plus sur les inspirations des modèles de chaussettes, ça se passe dans ces articles.

Une fois que l’inspiration est acquise, Violette pense la chaussette comme un tableau. Avant tout, la chaussette est imaginée à plat. C’est-à-dire que Violette dessine les motifs de la chaussette à plat, comme si la chaussette était ouverte en deux puis étalée pour former un rectangle (avec des talons…🤔).

Plus d'explication grâce au schéma suivant :

Pourquoi dessiner la chaussette à plat en premier lieu ? Tout simplement pour aider à visualiser l’entièreté du dessin sur le pied, de la pointe des orteils jusqu’en haut de la cheville. C’est alors une réelle gymnastique de visualisation qui se met en place. Violette visualise à la fois la chaussette à plat puis sur un pied.

Il est d’ailleurs arrivé quelques fois que le dessin une fois terminé à plat ne donne rien une fois dessiné sous la forme d’un pied. C’est ce qu’on appelle un flop. A force d'expérience, la visualisation des chaussettes à plat de fait de plus en plus sûre pour Violette. 💪

Toute cette phase de création se fait à la main. Ce n’est que lorsque le dessin paraît fidèle à l’idée que Violette s’en faisait qu’elle allume son ordinateur pour retranscrire le dessin papier au format numérique. Elle utilise un logiciel particulier pour cela.



Cependant le chemin de création est le même : un premier dessin numérique de la chaussette à plat, puis un second de la chaussette portée de profil. Le but de recopier le dessin au format numérique est d’en faire un motif plus précis. C’est également primordial pour l’usine qui fabrique nos chaussettes. Car ce sont les dessins numériques que Violette fournit à l’usine et sur lesquels ils se basent pour créer les premiers prototypes.

Voilà ! Vous en savez maintenant encore plus sur l’élaboration et la création des modèles des chaussettes Atelier St Eustache. A la semaine prochaine ! 🥰

 

 

Atelier St Eustache Backstages chaussettes chaussettes transparentes Créateurs Création Design in France histoire Inspiration Look Lyon

← Article prĂ©cĂ©dent



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés