LIVRAISON À 3€ EN FRANCE MÉTROPOLITAINE • OFFERTE DÈS LA DEUXIÈME PAIRE • ATTENTION CONFINEMENT : LES EXPÉDITIONS EN 2 À 3 JOURS OUVRÉS SONT MAINTENUES, MAIS LES DÉLAIS DE LIVRAISON PEUVENT ÊTRE RALLONGÉS

COLLECTION TOKYO

Pour la première collection, la marque a puisé son inspiration dans la légèreté de l’architecture Japonaise. Chaque modèle illustre un quartier emblématique de Tokyo, et en porte le nom.

COLLECTION TOKYO

Le Japon, et plus particulièrement sa capitale Tokyo, a sans aucun doute été le point de départ de l'aventure Atelier St Eustache.

La première collection de la marque en porte d'ailleurs le nom, mais savez-vous pour quelle raison ? L’aventure commence en 2013, lorsque la créatrice prend la décision de partir vivre un an à Tokyo pour sa dernière année d'école d’architecture. Une expérience aussi dépaysante qu'enrichissante. Le Japon a également fait découvrir à Violette une nouvelle culture, tant au niveau du mode de vie, qu'au niveau des habitudes vestimentaires des japonais et des japonaises. Là-bas, elle est tombée sous le charme d'un petit accessoire : la chaussette transparente. Les Japonaises montraient leurs chaussettes sous toutes les coutures en les associant avec des sandales et des escarpins ouverts. Après cette année pleine de découvertes, Violette est revenue en France des idées plein la tête. Elle souhaitait créer sa propre marque de chaussettes transparentes, convaincue que les françaises seraient elles aussi conquises par ce petit accessoire un peu atypique. Et pour rendre hommage à la ville qui a transformé sa vie, elle a imaginé ses premières créations sous le signe du Japon. Les six premiers designs des chaussettes transparentes Atelier St Eustache sont donc associés à des bâtiments et quartiers de Tokyo. Chacun des modèles en porte d'ailleurs le nom et raconte une petite histoire.

Le modèle Asakusa reproduit l’architecture du centre culturel d’Asakusa, un bâtiment construit par un célèbre architecte qui était également un des professeurs de Violette à l’Université Japonaise de Todai, Kengo Kuma. Le design des Ginza représente le quartier éponyme, la nuit et ses fenêtres illuminées par lequel Violette rentrait tous les soirs à vélo. Un quartier de hauts buildings où l'on se sent vraiment tout petit. La paire de chaussettes Nakameguro est un hommage à l’envolée des pétales de cerisiers sur le canal de Nakameguro.

Un moment magique et hors du temps quand vient le moment de la floraison de ces Sakuras mythiques. Le modèle Shibuya représente le passage piéton de Shibuya et sa célèbre diagonale, qui évite aux passants d’effectuer sa traversée en deux fois. Lorsque le feu passe au vert, les mouvements de foule ont quelque chose de très poétique, notamment lorsqu'il pleut et que les japonais sortent leurs parapluies aux mille couleurs. Le modèle Shinjuku illustre le quartier du même nom et les panneaux lumineux des nombreux commerces qui s’y trouvent. Un quartier très animé, fourmillant de commerces et débordant de vie. Et pour finir, la paire de chaussettes Tokyo est née au croisement entre tous ces précédents modèles. Elle rassemble les motifs de chaque quartier (la surface, le damier, le pois et la ligne) dans une forme correspondant à la superficie de ces fameux quartiers.