Livraison à 3€ en france métropolitaine • offerte dès la deuxième paire • Expédition 2 à 3 jours ouvrés

1 quartier 1 anecdote : Tokyo 🎎

Publié par le

Aujourd’hui, une nouvelle sous-catégorie d’article s’ouvre. Ces articles vous permettront d’en apprendre encore plus sur la créatrice, Violette, et sur ses chaussettes.

Voici comment cela va s’organiser.

A chaque collection, une ville, plusieurs modèles. Et comme vous le savez déjà, chaque chaussette possède son inspiration. C’est d’ailleurs ce que l’on vous explique dans ces deux articles : pour la collection Tokyo et la collection Londres.

Mais cette fois-ci, le sujet est légèrement différent. Pour chaque chaussette, il existe aussi une anecdote historique, ou bien un souvenir que Violette va partager avec vous dans cette sous-catégorie d’article.

Maintenant que le concept est expliqué, je déclare ouverte cette nouvelle nature d’article !

🏮 Et en commençant par la première collection (bien-sûr) : TOKYO. 🏮

Tokyo regroupe cinq modèles, je cite donc : Nakameguro, Ginza, Shibuya, Asakusa et Shinjuku. Et pour chacun d’eux, Violette a une anecdote à raconter.
SHIBUYA

La quartier Shibuya est celui que tout le monde connaît grâce aux fameux passages piétons. Mais pour Violette, c’est le quartier qui était à 10min de chez elle. Elle y passait donc du temps, pour sortir avec des amis. C’est aussi un quartier connu pour le shopping. Une rue s’y trouve : Cat Street, qui est réputée comme étant la rue « hype » du quartier. Un restaurant que Violette aimait beaucoup se trouve aussi dans le quartier de Shibuya : Sumire, qui signifie « violette » d’ailleurs. On pouvait y déguster des sortes de tapas japonaises, appelées localement « Izakaya ».

GINZA

Nous vous l’expliquions il y a peu en story sur Instagram, le quartier Ginza est le quartier que Violette traversait à vélo tous les jours en rentrant de l’école. C’est le quartier des grands enseignes pour le shopping mais aussi l’ancien quartier des affaires. « Ginza » signifie « siège de l’argent » puisque s’y trouvait l’institution responsable de la frappe des pièces de monnaie. Violette aimait beaucoup ce quartier parce qu’il abrite beaucoup de bâtiments d’architectes connus, avec des inspirations très différentes les unes des autres. Dans ce quartier se trouve aussi le grand parc du Palais de l’Empereur, où il est très agréable de se prélasser quand les beaux jours reviennent.


SHINJUKU

Ce quartier est sans doute le plus connu pour faire la fête. Un quartier très réputé pour ses panneaux lumineux par centaines. C’est un peu le Times Square japonais. Un quartier festif où japonais se retrouvent pour se divertir. La légende dit que c’est aussi le quartier qui abrite les Yakuza, membre de la mafia japonaise. Violette raconte qu’elle avait dîné dans un restauranttrès connu dans le quartier de Shinjuku : le Robot Restaurant. Un restaurant aux allures de café-théâtre à beaucoup plus grande échelle. Les clients dînent face à une sdes robots géants qui dansent et offrent un spectacle bluffant. Les serveurs et serveuses sont également vêtus de costume de robot.

NAKAMEGURO

Le quartier Nakameguro est l'un des quartiers où l’on peut observer la floraison des cerisiers. Phénomène attendu avec impatience chaque année. Violette s’y est rendue pour voir les arbres en fleurs au début du printemps. Mais le saviez-vous ? Les sakura (cerisiers en japonais) fleurissent à des périodes différentes sur le territoire japonais. La période de floraison s’étend donc de début mars à début mai, selon leur position géographique. Lorsque Violette est allée à Nakameguro, une marée humaine s’y trouvait. Il était fascinant d'observer les japonais et leur fascination pour ces arbres : photos de groupes, selfies, avec les fleurs à la main, dans les cheveux, sur les oreilles des chiens... Une ambiance et une énergie incroyable, pouvant s'observer pendant de longues heures. Afin de découvrir une autre ambiance, elle a décidé d’y retourner le lendemain très tôt pour faire des photos d'un autre genre. Une heure de vélo fut nécessaire pour y retourner, mais le périple en valait la chandelle. Cet instant hors du temps, poétique, calme, apaisant, à observer les sakura en fleurs avec la lumière du matin et personne à l’horizon. C’est le plus beau souvenir que Violette garde de son année au Japon.


             

ASAKUSA

Le quartier d’Asakusa est le quartier le plus décalé de la ville. C’est le quartier des mangas, il est animé par l’ambiance du genre littéraire adoré par les japonais. C’est d’ailleurs là-bas que Violette a assisté à une visite du Asakusa Culture and Tourism Center avec sa classe. Le professeur qui les accompagnait était l’architecte qui avait pensé et dessiné ce bâtiment : Kengo Kuma, qui plus est un des plus grands architectes du monde. La chaussette Asakusa est donc une sorte d’hommage rendu à ce professeur si brillant qui a manifestement beaucoup apporté à Violette durant ses études.

 

Et voilà ! Cet article touche à sa fin. J’espère que cette nouvelle sous-catégorie vous plaira.

A la semaine prochaine ! 💙

 

 

Anecdotes Atelier St Eustache chaussettes transparentes Créateurs histoire Inspiration

← Article prĂ©cĂ©dent



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés