LIVRAISON À 3€ EN FRANCE MÉTROPOLITAINE ‱ OFFERTE DÈS LA DEUXIÈME PAIRE ‱ ATTENTION CONFINEMENT : LES EXPÉDITIONS EN 2 À 3 JOURS OUVRÉS SONT MAINTENUES, MAIS LES DÉLAIS DE LIVRAISON PEUVENT ÊTRE RALLONGÉS

1 quartier 1 anecdote : Tokyo 🎎

Publié par AdÚle Beaucoup le

Aujourd’hui, une nouvelle sous-catĂ©gorie d’article s’ouvre. Ces articles vous permettront d’en apprendre encore plus sur la crĂ©atrice, Violette, et sur ses chaussettes.

Voici comment cela va s’organiser.

A chaque collection, une ville, plusieurs modĂšles. Et comme vous le savez dĂ©jĂ , chaque chaussette possĂšde son inspiration. C’est d’ailleurs ce que l’on vous explique dans ces deux articles : pour la collection Tokyo et la collection Londres.

Mais cette fois-ci, le sujet est lĂ©gĂšrement diffĂ©rent. Pour chaque chaussette, il existe aussi une anecdote historique, ou bien un souvenir que Violette va partager avec vous dans cette sous-catĂ©gorie d’article.

Maintenant que le concept est expliquĂ©, je dĂ©clare ouverte cette nouvelle nature d’article !

🏼 Et en commençant par la premiĂšre collection (bien-sĂ»r) : TOKYO. 🏼

Tokyo regroupe cinq modùles, je cite donc : Nakameguro, Ginza, Shibuya, Asakusa et Shinjuku. Et pour chacun d’eux, Violette a une anecdote à raconter.
SHIBUYA

La quartier Shibuya est celui que tout le monde connaĂźt grĂące aux fameux passages piĂ©tons. Mais pour Violette, c’est le quartier qui Ă©tait Ă  10min de chez elle. Elle y passait donc du temps, pour sortir avec des amis. C’est aussi un quartier connu pour le shopping. Une rue s’y trouve : Cat Street, qui est rĂ©putĂ©e comme Ă©tant la rue « hype » du quartier. Un restaurant que Violette aimait beaucoup se trouve aussi dans le quartier de Shibuya : Sumire, qui signifie « violette » d’ailleurs. On pouvait y dĂ©guster des sortes de tapas japonaises, appelĂ©es localement « Izakaya ».

GINZA

Nous vous l’expliquions il y a peu en story sur Instagram, le quartier Ginza est le quartier que Violette traversait Ă  vĂ©lo tous les jours en rentrant de l’école. C’est le quartier des grands enseignes pour le shopping mais aussi l’ancien quartier des affaires. « Ginza » signifie « siĂšge de l’argent » puisque s’y trouvait l’institution responsable de la frappe des piĂšces de monnaie. Violette aimait beaucoup ce quartier parce qu’il abrite beaucoup de bĂątiments d’architectes connus, avec des inspirations trĂšs diffĂ©rentes les unes des autres. Dans ce quartier se trouve aussi le grand parc du Palais de l’Empereur, oĂč il est trĂšs agrĂ©able de se prĂ©lasser quand les beaux jours reviennent.


SHINJUKU

Ce quartier est sans doute le plus connu pour faire la fĂȘte. Un quartier trĂšs rĂ©putĂ© pour ses panneaux lumineux par centaines. C’est un peu le Times Square japonais. Un quartier festif oĂč japonais se retrouvent pour se divertir. La lĂ©gende dit que c’est aussi le quartier qui abrite les Yakuza, membre de la mafia japonaise. Violette raconte qu’elle avait dĂźnĂ© dans un restauranttrĂšs connu dans le quartier de Shinjuku : le Robot Restaurant. Un restaurant aux allures de cafĂ©-thĂ©Ăątre Ă  beaucoup plus grande Ă©chelle. Les clients dĂźnent face Ă  une sdes robots gĂ©ants qui dansent et offrent un spectacle bluffant. Les serveurs et serveuses sont Ă©galement vĂȘtus de costume de robot.

NAKAMEGURO

Le quartier Nakameguro est l'un des quartiers oĂč l’on peut observer la floraison des cerisiers. PhĂ©nomĂšne attendu avec impatience chaque annĂ©e. Violette s’y est rendue pour voir les arbres en fleurs au dĂ©but du printemps. Mais le saviez-vous ? Les sakura (cerisiers en japonais) fleurissent Ă  des pĂ©riodes diffĂ©rentes sur le territoire japonais. La pĂ©riode de floraison s’étend donc de dĂ©but mars Ă  dĂ©but mai, selon leur position gĂ©ographique. Lorsque Violette est allĂ©e Ă  Nakameguro, une marĂ©e humaine s’y trouvait. Il Ă©tait fascinant d'observer les japonais et leur fascination pour ces arbres : photos de groupes, selfies, avec les fleurs Ă  la main, dans les cheveux, sur les oreilles des chiens... Une ambiance et une Ă©nergie incroyable, pouvant s'observer pendant de longues heures. Afin de dĂ©couvrir une autre ambiance, elle a dĂ©cidĂ© d’y retourner le lendemain trĂšs tĂŽt pour faire des photos d'un autre genre. Une heure de vĂ©lo fut nĂ©cessaire pour y retourner, mais le pĂ©riple en valait la chandelle. Cet instant hors du temps, poĂ©tique, calme, apaisant, Ă  observer les sakura en fleurs avec la lumiĂšre du matin et personne Ă  l’horizon. C’est le plus beau souvenir que Violette garde de son annĂ©e au Japon.


             

ASAKUSA

Le quartier d’Asakusa est le quartier le plus dĂ©calĂ© de la ville. C’est le quartier des mangas, il est animĂ© par l’ambiance du genre littĂ©raire adorĂ© par les japonais. C’est d’ailleurs lĂ -bas que Violette a assistĂ© Ă  une visite du Asakusa Culture and Tourism Center avec sa classe. Le professeur qui les accompagnait Ă©tait l’architecte qui avait pensĂ© et dessinĂ© ce bĂątiment : Kengo Kuma, qui plus est un des plus grands architectes du monde. La chaussette Asakusa est donc une sorte d’hommage rendu Ă  ce professeur si brillant qui a manifestement beaucoup apportĂ© Ă  Violette durant ses Ă©tudes.

 

Et voilà ! Cet article touche Ă  sa fin. J’espĂšre que cette nouvelle sous-catĂ©gorie vous plaira.

A la semaine prochaine ! 💙

 

 

Anecdotes Atelier St Eustache chaussettes transparentes Créateurs histoire Inspiration

← Article prĂ©cĂ©dent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent ĂȘtre approvĂ©s avant d'ĂȘtre affichĂ©s